PARTAGER
Si le Maroc est connu auprès du cinéma mondial pour offrir des paysages de rêve aux tournages de films et des conditions toutes aussi avantageuses comme les bas salaires et le niveau de vie en général des acteurs locaux et des figurants, il le sera encore plus, depuis que les responsables du secteur, envisagent d’accorder des aides à toute société de production qui viendraient tourner partie de son film dans le royaume.
Une aubaine si l’on sait que ces aides peuvent aller jusqu’à 20 % du montant investi dans le tournage au Maroc, ce qui peut représenter des sommes colossales de plusieurs milliards pour les superproductions américaines qui ne rêvaient pas d’un tel appel du pied aussi gratifiant. Le but de la manœuvre par les responsables du cinéma marocain est d’encourager les grandes maisons de production à choisir le Maroc pour leurs projets et booster cette activité restée relativement timide ces dernières années en faisant la promotion de cet atout dans les festivals internationaux comme Cannes ou Berlin. Sauf qu’il n’est pas certain que ces dernières mordront facilement à cet hameçon qui profitera en premier lieu à deux ou trois sociétés de productions marocaines qui agissent en interface avec ces grands majors du 7ème art mondial.

Commentaires