Convention cadre pour l’amélioration des conditions de vie au travail entre le...

Convention cadre pour l’amélioration des conditions de vie au travail entre le ministère de l’emploi et l’université Hassan II

367
0
PARTAGER

Le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle a signé, vendredi à Rabat, avec l’Université Hassan II-Ain Chock une convention cadre de partenariat pour l’amélioration des conditions de vie au travail.
En vertu de cette convention, l’Unité de santé au travail, relevant de la faculté de médecine et de pharmacie de l’Université Hassan II-Ain Chock, agira en tant que référant du Ministère sur les enjeux de la sécurité et de la santé au travail et l’accompagnera dans l’anticipation et la prise en compte de la prévention des accidents du travail et maladies professionnelles pour une action efficace sur la prévention des risques professionnels.

Cette convention institue un partenariat entre les parties pour mener des activités de recherche relative à l’évaluation de risques sanitaires dans les domaines du travail et de l’environnement et met en place une coopération entre les parties concernant la mise à disposition de ressources qualifiées, le recours à des prestations d’assistance et d’expertise, la production de données ou de résultats dans le contexte d’études.

Les parties s’engagent à Âœuvrer pour l’élaboration d’une politique commune favorisant le développement économique durable afin de contribuer au progrès humain et social des travailleurs marocains, ainsi qu’à mobiliser les entreprises marocaines en faveur d’une politique de promotion de la santé et de la sécurité au travail.

La convention a été signée par le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Jamal Rhmani, le président de l’Université Hassan II-Ain Chock, Mohamed Barkaoui, et le doyen de la faculté de médecine et de pharmacie à Casablanca, El Haussaine Louardi.

« Cette convention vise la formation et la professionnalisation de 10 médecins nouvellement recrutés par le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle dans le domaine de la médecine du travail, afin de renforcer et d’améliorer l’intervention des agents chargés de l’inspection du travail en matière de santé et de sécurité au travail », a indiqué M. Rhmani lors de la cérémonie de signature.

 M. Rhmani a passé en revue les efforts entrepris par son département pour l’amélioration de la santé et de la sécurité au travail, citant l’élaboration d’un projet de loi cadre relative à la santé et à la sécurité au travail, la création de six nouvelles inspections médicales du travail, le recrutement de 11 médecins chargés de l’inspection du travail et l’assermentation de 24 ingénieurs du ministère en matière de santé et de sécurité au travail.

Il a également expliqué que le plan d’action national pour l’amélioration des conditions de travail destiné aux entreprises employant 10 salariés et plus a été lancé pour favoriser une meilleure promotion de la conformité sociale au sein du tissu productif, notamment au niveau des petites et moyennes entreprises.

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires