Convention de partenariat entre le ministère de l’Education nationale et l’Université Hassan...

Convention de partenariat entre le ministère de l’Education nationale et l’Université Hassan II-Casablanca

234
0
PARTAGER

 

Outre la mise en oeuvre de ce programme au profit des personnels pédagogique et administratif du département de l’Enseignement scolaire, la convention prévoit la formation de 600 cadres du secteur: formateurs des Centres, enseignants, inspecteurs pédagogiques, cadres administratifs et autres.

 

Pour la secrétaire d’Etat chargée de l’Enseignement scolaire, Mme Latifa Labida, l’approche de qualité ne se limite guère au seul domaine des entreprises, mais s’étend également à l’éducation et à la formation.

 

Cette approche en matière d’éducation et de formation dans les pays en développement fait face à des contraintes budgétaires, au nombre de plus en plus croissant des élèves et au déficit en moyens pédagogiques et en enseignants qualifiés, outre l’adhésion « faible » des acteurs, a-t-elle estimé, dans une allocution prononcée lors de la cérémonie de signature de la convention.

 

Les grandes réformes socio-économiques engagées au Maroc en vue de parvenir à un développement durable et global ne pourraient être concrétisées si elles ne sont pas accompagnées d’une profonde réforme du système éducatif et de formation, a-t-elle estimé, rappelant dans ce sens la Charte nationale éducation-formation et le Plan d’urgence.

 

Il s’agit, a-t-elle précisé, d’un système qui permettra aux participants à ces formations de capitaliser les compétences acquises par des diplômes de l’Université chaque fois qu’un bénéficiaire accomplisse un semestre, outre la délivrance d’un Master à ceux ayant achevé l’ensemble des cycles de formation.

 

Pour relever un tel défi, le ministère a mis en place un Plan national pour instaurer un système de qualité qui implique l’ensemble des acteurs pédagogiques aux niveaux central, régional, provincial et local.

 

Aux termes de cette convention de 3 ans, l’Université met son expérience acquise dans le cadre de ses différents partenariats internationaux au service du renforcement de la qualité dans le système éducatif national, a déclaré à la MAP, le président de l’Université Hassan II-Casablanca, M. Jaafar Khalid Naciri.

 

Le concept est basé sur la consolidation des compétences pour le renforcement de la qualité, a-t-il dit, préconisant d’ériger les ressources humaines en levier de développement.

 

En vertu de cet arrangement, le département de l’Enseignement scolaire s’engage également à prendre en charge la formation prodiguée dans des sites désignés par la direction chargée de la promotion de la qualité du système éducatif (DPQSE) et à mettre à la disposition des bénéficiaires des salles équipées.

 

L’Université Hassan II-Casablanca doit, de son côté, adopter dans le cadre de ce programme l’approche pédagogique formation-action. Il s’agit de partir de situations problèmes identifiés par les participants dans le but de les outiller et de les accompagner pour trouver des solutions conceptualisées, a fait savoir M. Naciri.

 

Il a, en outre, ajouté que l’Université fait appel à son réseau de compétences nationales et internationales pour animer des cycles de formation et des conférences et développer une plateforme électronique qui permettra de mettre les supports de formation à la disposition des bénéficiaires et du département de l’Enseignement scolaire.

___________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

Commentaires