Coopération Sud-Sud à travers le Programme ART-GOLD du PNUD: ouverture à Rabat...

Coopération Sud-Sud à travers le Programme ART-GOLD du PNUD: ouverture à Rabat des travaux de la mission d’échange

135
0
PARTAGER

Lors de cette rencontre, qui se veut une réponse concrète aux recommandations issues du forum international « RT : 4 ans, 10 résultats. Programmes, défis et perspectives » (Séville 2009), les échanges entre les participants porteront sur les bonnes pratiques, les outils, les documents en matière de planification stratégique locale et le partage des instruments du programme ART GOLD du PNUD Maroc.

Dans une allocution au nom de la direction générale des collectivités locales (DGCL-ministère de l’Intérieur), le Wali-Directeur des finances locales, Abdelaghni Guezzar, a souligné que la coopération Sud-Sud a toujours constitué pour le Maroc une grande priorité et un levier pour rapprocher les pays et les peuples qui partagent avec lui les mêmes soucis et préoccupations en matière de développement économique et social.

Les enjeux du développement local et régional, a-t-il dit, résident beaucoup plus dans la gouvernance territoriale et le savoir-faire des acteurs que dans les moyens financiers.

Dans cette optique, il a affirmé la disposition des collectivités territoriales marocaines à se mobiliser pour partager mutuellement avec leurs consoeurs des pays du Sud le savoir-faire dans les domaines d’excellence.

Dans cette perspective, des triangulations entre les collectivités territoriales du Sud et du Nord pourraient être envisagées pour optimiser et enrichir les liens de coopération, a suggéré M. Guezzar.

Pour sa part, le gouverneur, directeur des Affaires juridiques, des Etudes de la Documentation et de la Coopération (DGCL), M. Abdelouahed Ourzik a souligné que l’expertise des acteurs de la coopération décentralisée à travers le programme ART GOLD du PNUD/Maroc a permis notamment la création d’espaces de coordination multi-niveau comme les groupes de travail régionaux et provinciaux, la réalisation de près de 100 projets aux niveaux national et régional, la création de la maison du développement et la création d’un instrument novateur de réseau des villes stratégiques.

De son côté, le représentant du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Abdellah Benmellouk a affirmé que le Maroc a toujours accordé une importance cruciale à la coopération Sud-Sud et à la coopération triangulaire.

Grâce à une politique de coopération solidaire, mutuellement bénéfique et explorant des mécanismes novateurs, le Royaume a pu développer une coopération ciblée et diversifiée tout particulièrement avec les pays les moins avancés (PMA) d’Afrique, a poursuivi M. Benmellouk.

Et de rappeler que le Maroc a lancé une série d’initiatives en faveurs de pays africains, évoquant notamment l’initiative d’accès au marché marocain en franchise de droits en faveur des PMA d’Afrique et le financement de projets de coopération dans le domaine du développement humain.

La représentante résidente adjointe du PNUD au Maroc, Alia Al Dalli s’est, quant à elle, dite convaincue de la richesse des moyens et des capacités techniques locales que peut engendrer la coopération Sud-Sud et l’échange des connaissances entre pairs et des bonnes pratiques entre pays, fondés sur la confiance et le respect et marqués par une culture d’apprentissage mutuel et de solidarité – dont l’Afrique a tant besoin.

Le Programme ART GOLD du PNUD Maroc a appuyé, depuis 2007, l’amélioration de l’efficacité et de la coordination de l’aide sur le terrain dans le but de renforcer les collectivités locales pour placer la citoyenneté et l’être humain au centre des actions du développement, a noté Mme Dalli.

Selon elle, l’implication des compétences des collectivités territoriales d’Afrique dans le processus de développement est de nature à apporter un soutien considérable à la construction de passerelles solides de partenariat pour la rénovation et le rajeunissement des économies et des sociétés africaines.

La cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été marquée par la signature d’un mémorandum d’accord de partenariat et de coopération Sud-Sud.

Au programme de cette mission d’échange, qui se poursuivra jusqu’au 30 septembre, figurent notamment un atelier de présentation du programme ART GOLD Maroc du PNUD, l’élaboration d’un plan d’action de la convention de partenariat Sud-Sud, une visite de la maison du développement de Tanger, une rencontre avec les acteurs locaux du groupe de travail provincial de Chefchaouen et une visite du parc naturel régional de Bouhachem (Chefchaouen).

map__________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

 

 

 

 

Commentaires