COP22 : Lancement officiel du Plan d’action 3S pour la soutenabilité, la...

COP22 : Lancement officiel du Plan d’action 3S pour la soutenabilité, la stabilité et la sécurité en Afrique

401
0
PARTAGER

Le Plan d’action 3S pour la soutenabilité, la stabilité et la sécurité en Afrique a été lancé officiellement lundi à Marrakech, lors d’une réunion des ministres africains en charge de l’environnement, tenue dans le cadre des travaux de la COP22.

COP22 : Lancement officiel du Plan d’action 3S pour la soutenabilité, la stabilité et la sécurité en Afrique
Ce plan vise à stabiliser les zones sujettes à la migration et à la radicalisation des jeunes en ciblant les causes profondes de leur création en considérant que les ressources naturelles constituent le socle permettant de garantir des solutions à long terme pour les populations menacées par leur dégradation et à lutter contre l’influence des groupes terroristes et des trafiquants d’êtres humains, tout en renforçant le contrôle et la gestion des ressources naturelles abandonnées.

Cette initiative a également pour objectif d’éduquer les jeunes provenant de zones rurales vulnérables et de créer des opportunités d’emplois et de revenus en réhabilitant les terres dégradées.

Parmi les résultats attendus de ce Plan d’action figurent la formation d’un million de jeunes africains dans les domaines de l’agriculture et de l’adaptation au changement climatique. Dans la première phase, 5.000 villages répartis dans 50 pays d’Afrique feront partie du programme d’éducation pour la restauration / réhabilitation des terres.

Plusieurs activités sont prévues dans le but de contribuer à la concrétisation de ces objectifs, notamment l’identification des villages à risque, particulièrement exposés à la désertification et aux conditions climatiques extrêmes, la migration, la coordination des activités de réduction des risques de désastres et leur réponse, à travers la mise en place de mécanismes, tels que les systèmes d’alerte précoce à la sécheresse et la promotion d’activités génératrices de revenus.

Fournir les outils suffisants pour le développement des économies locales diversifiées et durables dans le domaine de la gestion durable des terres en adoptant une approche territoriale intégrée favorisant la conservation des eaux et des sols, l’amélioration de la productivité des terres, et l’utilisation des énergies propres, sont également quelques unes des mesures fixées dans ce plan d’action.

La réunion ministérielle de haut niveau consacrée au lancement officiel du Plan 3S, présidée par le Maroc et le Sénégal, a été marquée par la présence d’une cinquantaine de ministres et responsables en charge de l’environnement, en plus de représentants de plusieurs organismes internationaux et régionaux.

A cette occasion, deux tables ont été organisées sous les thèmes « Instaurer la soutenabilité, la stabilité et la sécurité en Afrique » et « Une Afrique qui s’élève dans un environnement fragile ».

Commentaires