Corne de l’Afrique: La Communauté internationale appelée à débloquer les fonds nécessaires...

Corne de l’Afrique: La Communauté internationale appelée à débloquer les fonds nécessaires pour secourir les populations sinistrées

207
0
PARTAGER

Cette crise nous interpelle par son ampleur, par sa gravité, par le nombre de déplacés et de victimes qu’elle a provoqués surtout parmi les enfants, et par l’incapacité de la communauté internationale à intervenir à temps et anticiper les implications de la vague de sécheresse, qui sévit dans cette région depuis presque deux ans, a dit le ministre devant la 35ème Réunion ministérielle du Groupe des 77.

Il a indiqué, en outre, que « dans la recherche des réponses à apporter à cette crise, une attention particulière doit être prêtée aux causes profondes de l’insécurité alimentaire dans le monde et de la volatilité des prix des denrées alimentaires, qui ne cessent d’augmenter pour atteindre des niveaux records ».

Et d’ajouter que « la communauté internationale a une responsabilité morale vis-à-vis des peuples de la Corne de l’Afrique ».

Le ministre a fait remarquer que « le contexte international actuel nous interpelle pour agir rapidement et concrètement, en vue de jeter les bases d’une vision globale, intégrée et à long terme qui nous permettra de répondre aux défis actuels et anticiper les crises, et surtout répondre aux aspirations de nos peuples à la démocratie et la justice ».

C’est cette voie que le Maroc s’emploie à conforter en se dotant d’une nouvelle Constitution, qui a créé une nouvelle dynamique, marquée particulièrement par l’adhésion massive de la population et des divers acteurs nationaux au vaste chantier de réformes engagées par le Royaume », a-t-il souligné lors de cette réunion, tenue en marge des travaux de la 66eme session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Concernant la coopération Sud-Sud, il a relevé que « le contexte international nous incite à donner une impulsion nouvelle à cette coopération et à l’intégration régionale et sous régionale ».

« Il est essentiel pour nous d’exploiter, de manière optimale, le potentiel et les opportunités de coopération de nos pays dans divers domaines, a-t-il souligné. Aussi, a-t-il appelé à une réflexion sur la mise en place de mécanismes et d’arrangements de coopération au niveau régional, sous régional et interrégional pour arriver à cette fin ».

Dans ce sens, le ministre a proposé la création d’une cellule de réflexion sur la revitalisation du Groupe des 77, soulignant que « notre Groupe ne doit pas se limiter à son rôle d’enceinte de coordination de la position des pays en développement au sein du système onusien. Il doit évoluer pour devenir un véritable mécanisme, capable d’insuffler une dynamique nouvelle à la coopération Sud-Sud et d’initier des processus de coopération dans divers domaines ».

Au sujet de la Conférence des Nations Unies sur le Développement Durable, prévue en 2012 au Brésil, M. Fassi Fihri a affirmé qu’elle constitue « un des rendez-vous les plus importants de l’agenda de l’ONU pour le développement » et qu' »il incombe, par conséquent, aux Membres du Groupe des 77, de contribuer à son succès et faire en sorte qu’elle aboutisse à des résultats concrets et probants, capables de donner une impulsion nouvelle à la coopération internationale pour le développement durable ».

map ______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires