CORRUPTION AU MAROC: LE MAL S’AGGRAVE

CORRUPTION AU MAROC: LE MAL S’AGGRAVE

376
0
PARTAGER

Le dernier, émane de l’ong Transparency International, reconnue à l’échelon mondial pour la pertinence de ses indicateurs et la fiabilité objective de ses conclusions annuelles. Qu’on en juge: le Maroc figure parmi les plus corrompus du monde arabe. Avec un score de 3,4 sur 10, il se classe à la 80ème place dans l’indice de perception de la corruption au titre de l’année 2011. Cet indice se base sur la perception du niveau de corruption des pays affectant leur administration publique et la classe politique.

Le constat est sans appel: bien que des lois anti-corruption aient été adoptées et bien que les autorités se soient engagées à enrayer cette tendance, la corruption est si largement utilisée à différents niveaux qu’elle reste presque impossible à éradiquer. La situation est telle que le Maroc ne cesse de dégringoler dans les classements mondiaux avec toutes les conséquences négatives que l’on peut retenir pour le développement du pays et l’investissement. Ce qui fait défaut au Maroc, c’est le fait qu’il n’y a pas de poursuite réelle des personnes impliquées dans les actes de corruption et leur mise à l’écart de la gestion des affaires publiques. Autre exemple parlant, les autorités mettent en place des lois comme pour les marchés publics mais elles ne sont pas appliquées. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à lire les rapports de la Cour des Comptes qui révèlent l’un après l’autre ces dérives dans les entreprises publiques. Pour inverser la tendance et changer l’image du pays, il est attendu de l’état de donner des signaux forts en soumettant tous les dossiers délictueux devant les tribunaux qui doivent à leur tour être intransigeants et prononcer des peines exemplaires contre les contrevenants afin de frapper les esprits pour réduire cette pandémie coûteuse aux dommages collatéraux incalculables. Il faut pour cela, une véritable volonté politique et un combat permanent pour passer des déclarations de bonne intention aux actes, seule stratégie dissuasive.

C’est ce qu’il est attendu du nouveau gouvernement après les échecs répétés des précédents et leur aveu d’impuissance devant ce fléau qui s’aggrave de jour en jour.

Pour débattre sur le fléau  de « La corruption au Maroc »,  qui freine énormément le développement sérieux du pays. un espace sur le réseau social Facebook est ouvert.  ci-après le lien

http://www.facebook.com/groups/198691576881330/?ref=ts
__________________________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires