PARTAGER

L’affaire a démarré jeudi avec la parution dans le journal Al Ousboue d’une information selon laquelle la femme de l’ancien ministre de la Santé, Houcine Louardi, aurait reçu en cadeau un appartement de la part du groupe Saham, propriété du ministre de l’Industrie Moulay Hafid El Alamy.

L’hebdomadaire évoque une affaire de corruption, ce que dément catégoriquement le groupe d’assurance qui menace de porter l’affaire devant la justice. « Saham Immobilier respecte toutes les obligations légales en matière de transactions immobilières , est-il écrit dans un communiqué. Qu’il s’agisse de ventes, de livraisons, d’informations ou de garanties, la société effectue toutes les vérifications et formalités nécessaires, en accord avec les lois en vigueur », ajoutant que la vente a été effectuée en bonne et due forme.

Le groupe réfute toute faveur accordée à l’épouse de l’ancien ministre de la Santé et soutient que « comme l’exige la loi, un contrat a été établi. Le paiement a quant à lui été effectué au moment de la vente et encaissé. ».

L’appartement a coûté 4 millions de dirhams et aucun paiement n’a été effectué, affirme encore l’hebdomadaire.

Commentaires