CRÉATION AU MAROC D’UNE SUPER STRUCTURE POLICIÈRE COMME LE FBI AMÉRICAIN

CRÉATION AU MAROC D’UNE SUPER STRUCTURE POLICIÈRE COMME LE FBI AMÉRICAIN

928
0
PARTAGER

Le Maroc a désormais son « FBI » et son siège vient d’être inauguré à
Salé, une ville connue pour abriter dans ses deux prisons de nombreux
détenus salafistes et des personnes impliquées dans des affaires de
terrorisme. Elle porte le nom de BCIJ, la Brigade Centrale de
l’Investigation Judiciaire, dont les attributions sont calquées sur la
célèbre police fédérale américaine. D’ailleurs , partie de ses super
flics a été formées aux Etats-Unis.

Comme leurs homologues américains, ses éléments d’élite devront avoir
l’autorisation du parquet pour mener leurs enquêtes à chaque fois.
Cette structure d’élite est appelée à remplacer la célèbre BNPJ; la
Brigade Nationale de la Police Judiciaire, et à passer sous l’autorité
de la DGST, la Direction générale de la Surveillance du Territoire,
anciennement connue sous l’acronyme de DST, crainte par tous les
marocains pour son omniprésence.

Le champs d’action de cette super structure qui couvrira tout le
territoire nationale portera sur toutes les menaces qui peuvent
guetter le Maroc comme la cybercriminalité, le trafic de drogue de la
monnaie, les délits financiers et le crime local ou transfrontalier en
général et bien évidemment et à titre prioritaire en raison d’une
conjoncture délicate, la lutte antiterroriste.

Commentaires