Création prochaine à Fès d’un musée archéologique et d’une université moderne (responsable)

Création prochaine à Fès d’un musée archéologique et d’une université moderne (responsable)

160
0
PARTAGER

Dans le cadre de l’encouragement de la recherche scientifique et le  renforcement du rayonnement de l’USMBA dans divers domaines, il sera procédé  d’ici 2015, en coordination avec les autorités locales et différents  partenaires nationaux et internationaux à la création d’un musée archéologique  et la réalisation d’une nouvelle université moderne, a annoncé M. Serghini  lors d’une rencontre tenue jeudi à Fès, avec une délégation chinoise  représentant l’association d’éducation pour l’échange international.

Ce genre de projets fera de la capitale spirituelle du Royaume un carrefour  culturel multidimensionnel et un pôle de développement socio-économique et  touristique de grande envergure, a souligné le président de l’USMBA.  

Le responsable a, à cette occasion, rappelé les avancées réalisées dans les  domaines académique et culturel, ainsi qu’en matière de recherche scientifique,  soulignant l’ouverture de l’université sur d’autres expériences académiques  étrangères ainsi que les différentes opportunités visant à contribuer à la  relance de l’enseignement supérieur marocain.

L’université Sidi Mohammed Ben Abdellah, a-t-il poursuivi, dispose d’un  grand pôle de compétitivité et d’expertise en environnement, gestion de l’eau  et développement durable. Ce centre universitaire régional d’interface (CURI),  a le mérite de rassembler l’ensemble des chercheurs universitaires s’activant  au sein des laboratoires de l’université, afin de les mettre en contact avec  des opérateurs du secteur privé », a-t-il expliqué.

Le président de l’USMBA a également jeté la lumière sur le rôle  scientifique que joue l’Institut national des plantes médicinales et  aromatiques (INPMA) de Taounate qui se situe dans une zone traditionnellement  riche en plantes médicinales.

De son côté le représentant de la délégation chinoise, Kuang Janjiang, a  fait savoir que la Chine avec ses 2.000 universités, dispense d’un enseignement  de pointe adapté aux attentes et besoins du marché de l’emploi.

« Les universités de la Chine préparent des étudiants à jouer un rôle majeur  au sein des entreprises et à accéder aux postes clés alliant compétences  opérationnelles et relationnelles », a-t-il dit.   

Mettant en relief les progrès réalisés par le Maroc dans divers domaines,  M. Janjiang a rappelé que la Chine est devenue le 3-ème partenaire économique  du Royaume. 

Au terme de cette rencontre, un mémorandum d’entente a été signé entre  l’USMBA et la délégation chinoise représentant l’association d’éducation pour  l’échange international.

Les deux parties procéderont prochainement à la mise en place d’une  coopération scientifique et pédagogique en matière de recherche, d’échange et  d’encadrement dans différents domaines académiques.

En vertu de leurs conventions, ils s’engagent ainsi à concevoir un plan  d’action commun pour faciliter et promouvoir la coordination et à favoriser les  échanges universitaires (chercheurs, enseignants et doctorants) dans le cadre  de programme scientifique concerté.

 

_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires