Crise de la dette: l’optimisme mesuré de la Banque centrale européenne

Crise de la dette: l’optimisme mesuré de la Banque centrale européenne

190
0
PARTAGER

Coup sur coup, la France et l’Espagne ont réussi leur pari. Madrid est parvenu à emprunter plus de 6 milliards d’euros, soit près de deux fois son objectif initial, avec un taux en baisse. Sur dix ans, le taux a chuté, passant de près de 7% en novembre, à 5,4 % ce jeudi 19 janvier.

Quelques minutes plus tard, Paris a emprunté à son tour près de 9 milliards et demi d’euros, un montant conforme à ses objectifs, et avec des taux également en baisse. Sur l’emprunt à dix ans le taux est ainsi passé à 1,07% contre 2,32% auparavant.

Et pourtant l’abaissement des notes de ces deux pays faisait craindre une hausse du coût des emprunts de ces Etats sur le marché de la dette.

Mais cette dégradation avait sans doute été largement anticipée par les marchés, car, depuis le 16 janvier, tous les pays européens qui se sont présentés sur le marché de la dette, la France, l’Espagne, le Portugal et l’Allemagne, ont réussi à emprunter largement avec des taux en baisse.

 

Cette bouffée d’air sur la zone euro ne devrait toutefois pas l’empêcher, selon les analystes, d’entrer dans la récéssion, début 2012 avant de repartir doucement en fin d’année.

rfi.fr_______________

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires