Crise ivoirienne: Obasanjo insiste auprès de Gbagbo pour qu’il parte

Crise ivoirienne: Obasanjo insiste auprès de Gbagbo pour qu’il parte

307
0
PARTAGER

M. Obasanjo est arrivé hier samedi à Abidjan et s’est entretenu avec M. Gbagbo puis avec M. Ouattara, qui revendiquent tous deux la présidence, selon ces sources.
Selon l’une de ces sources, M. Obasanjo a été envoyé en mission par le président en exercice de la Communanauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), le chef d’Etat nigérian Goodluck Jonathan.

Cette visite n’avait pas été annoncée et aucun détail sur le programme n’a été fourni de source officielle à Abidjan ni Abuja.
L’ancien président du Nigeria a expliqué à M. Gbagbo « le caractère inéluctable de l’alternance » au sommet de l’Etat ivoirien, et fait part de « la détermination de l’Afrique à atteindre cet objectif », selon la même source.

La Cédéao a menacé de recourir à la force si le président sortant refusait de céder le pouvoir.
M. Obasanjo a exprimé à M. Ouattara « le soutien fort de la communauté internationale » et son attachement au « respect des résultats » de la présidentielle du 28 novembre « tels que proclamés par la Commission électorale indépendante (CEI) ».

La CEI avait déclaré vainqueur M. Ouattara mais le Conseil constitutionnel avait invalidé ces résultats et proclamé élu M. Gbagbo.
Selon son entourage, M. Ouattara accompagné de son Premier ministre Guillaume Soro a rencontré M. Obasanjo « à huis clos ». Il n’avait pas été possible dans l’immédiat d’obtenir une réaction dans l’entourage de M. Gbagbo.

Une nouvelle mission de la Cédéao, accompagnée par l’Union africaine, a échoué le 4 janvier à Abidjan à trouver une issue à la crise, qui a fait autour de 200 morts selon l’ONU depuis mi-décembre.

AFP

Commentaires