PARTAGER

Le célèbre chanteur irakien résidant au Maroc, Kadhem Saher, qui y compte des millions de fans, regrette amèrement d’avoir tourné une publicité pour le promoteur immobilier « Addoha » pour la modique somme d’un million de dirhams.

Ses admirateurs se sont déchaînés sur les réseaux sociaux pour avoir prêté son image à un promoteur en butte à de nombreuses difficultés et procès avec ses clients peu satisfaits de ses habitations et que pour une telle somme, et vu sa réputation qui vaut beaucoup plus, leur chanteur préféré aurait mieux fait de s’abstenir d’autant plus que c’est sa première apparition dans le domaine publicitaire.

Depuis le début de cette campagne du promoteur immobilier dans laquelle apparait la star arabe et qui a coïncidé avec le mois de ramadan durant lequel les taux d’audience atteignent des records à la télévision, l’on assiste à un véritable déferlement de reproches faits au chanteur certains lui demandant de réclamer la somme d’un milliard pour ses apparitions, d’autres lui conseillant amicalement de ne plus se prêter à de telles campagnes qui nuisent à sa réputation d’artiste irréprochable à tous les niveaux.

Les craintes de ses fans, telles qu’avancées dans leurs commentaires, laissent entendre qu’il aurait servi sans le savoir, à redorer le blason d’ « Addoha » à travers ce spot controversé.

Commentaires