Cuba : le PC confirme les réformes attendues

Cuba : le PC confirme les réformes attendues

355
0
PARTAGER

Avec notre envoyé spécial à La Havane, François-Xavier Freland

Si cette conférence n’est pas encore une révolution dans la révolution, elle est en tous les cas un nouveau pas vers la transparence et l’ouverture politique.

Ce week-end, de nombreuses décisions importantes ont été prises et votées à l’unanimité par les 800 délégués présents à la première conférence de ce type depuis la fondation du parti communiste cubain en 1965. Diminution des dirigeants politiques et des mandats, lutte accrue contre la corruption, et obligation pour les organes de presse du régime de s’ouvrir au débat et de lutter contre l’autocensure.

Un premier pas vers l’ouverture qui doit accompagner les réformes adoptées lors du VIème congrès du Parti communiste en avril dernier. Pour Philip Klepak, spécialiste en histoire et stratégie, auteur d’une biographie récente sur l’actuel président, cette ouverture mesurée est avant tout l’oeuvre du militaire éclairé Raul Castro :

« On a un homme qui aime le dialogue, qui aime passer par des étapes et arriver à des conclusions. Raul est un monsieur qui est habitué aux idées militaires d’efficacité, de responsabilité, de discipline, alors il sait que pour sauver la révolution, littéralement sauver la révolution il faut refaire une partie de ce qui a été fait ».

Le président Raul Castro a néanmoins réaffirmé le refus d’une ouverture au multipartisme.   « Renoncer au parti unique, a t’il prévenu, reviendrait tout simplement à légaliser les partis de l’impérialisme dans notre patrie ».

 

rfi.fr_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires