PARTAGER

La police espagnole a arrêté deux frères marocains de 22 et 32 ans accusés d’avoir transféré de l’argent à des combattants de l’organisation djihadiste Etat islamique, rapporte aujourd’hui le ministère de l’Intérieur Espagnol.

Les deux hommes, qui sont poursuivis pour financement du terrorisme et collaboration avec un groupe terroriste, avaient un autre frère qui s’est rendu en Syrie avec sa femme et ses deux fils et qui est mort là-bas.

L’Espagne reste pour l’instant relativement préservée du phénomène des combattants étrangers par rapport à d’autres pays d’Europe. Selon un rapport de l’Institut royal Elcano, le nombre de combattants partis d’Espagne pour rejoindre l’EI s’élevait en avril à 160, dont 29 seraient morts sur place. Vingt sont revenus.

En avril 2016, un Marocain ayant pour rôle de fournir des soldats à Daesh avait déjà été arrêté par la police espagnole à Palma de Majorque.

 

Commentaires