Daech menace d’envoyer 500.000 migrants en Europe depuis la Libye

Daech menace d’envoyer 500.000 migrants en Europe depuis la Libye

518
0
PARTAGER

Daech envisagerait d’utiliser les migrants comme une « arme psychologique » contre l’Europe. Et tout particulièrement contre l’Italie si celle-ci intervient en Libye. L’organisation terroriste menace ainsi d’envoyer 500.000 migrants vers les côtes européennes.

Une menace sérieuse ? Elle a en tout cas été officiellement formulée. Le groupe Etat islamique a envoyé un message d’avertissement à l’Italie, rapporte Le Figaro : « Si vous engagez des forces armées en Libye, nous vous envoyons 500.000 migrants ». Selon des écoutes téléphoniques que le quotidien italien Il Messagero a révélé, Daech envisagerait de recourir aux migrants comme une « arme psychologique » contre l’Europe. Et plus particulièrement contre l’Italie si celle-ci intervenait en Libye.

« Les djihadistes émettent l’hypothèse d’envoyer à la dérive direction l’Italie, des centaines de barques remplies de migrants, dès le moment où notre pays évoquerait une intervention armée en Libye », écrit le quotidien italien. l’objectif de l’EI serait de créer le « chaos » en Méditerranée.

« Le temps est compté pour une solution politique » 

L’Italie, qui redoute l’installation d’un « califat » en Libye, avertit que « le temps est compté pour une solution politique », face au renforcement de l’organisation de Daech à 350 km de ses côtes. « La détérioration de la situation sur place requiert un changement de rythme de la part de la communauté internationale avant qu’il ne soit trop tard », déclare le ministre italien des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, devant les députés.

« Nous sommes face à un pays au territoire immense et aux institutions défaillantes et cela a des conséquences potentiellement graves non seulement pour nous mais aussi pour la stabilité et la permanence des processus de transition dans les Etats africains voisins », précise le ministre. L’Italie redoute un « exode massif » de migrants depuis la Libye, où déjà chaque jour des centaines d’entre eux sont récupérés en mer par les sauveteurs italiens. Près de 4000 personnes ont ainsi été sauvés depuis vendredi

Commentaires