PARTAGER
Ayant vu toutes leurs tentatives tourner à l’échec cinglant concernant leurs projets terroristes sur le sol marocain, les stratèges de l »État Islamique », qui ont fait du royaume leur cible privilégiée dans la région , ont décidé de revoir leurs méthodes pour passer à d’autres étapes qui n’augurent rien de bon pour la sécurité du pays toujours en état d’alerte.
La dernière cellule qui vient d’être démantelée et qui s’apprêtait à passer à l’acte, a réservé bien des surprises aux enquêteurs qui ne s’attendaient pas à tomber sur un tel arsenal de guerre ni à mettre la main sur un français de souche parmi les membres de ce groupe très dangereux et ce, pour la première fois dans la traque des membres de « Daech » au Maroc. Mais la grande innovation et le changement de taille viendra de la découverte d’un début de recrutement d’enfants marocains entraînés au maniement des armes et des explosifs et plus grave encore pour conduire des véhicules piégés.
L’un d’entre eux a été intercepté et d’autres sont toujours recherchés; tous soupçonnés d’avoir prêté allégeance au groupe « État islamique » et de s’être portés volontaires pour se faire exploser à bord de véhicules qu’ils ont appris à conduire.
A l’évidence, le groupe terroriste ne recule devant rien pour porter un grand coup à la sécurité intérieure du Maroc et à sa stabilité que lui envient bon nombre de pays alors qu’une question lancinante revient de plus en plus: comment un tel arsenal a-t-il pu être acheminé et comment des enfants ont-ils pu être recrutés et entraînés sans attirer l’attention.
Par Jalil Nouri
actu-maroc.com

Commentaires