PARTAGER

Le Prix « Cheikh Ibrahim Niass pour la Paix » a été décerné, mardi à Dakar, au Roi Mohammed VI, en reconnaissance aux initiatives louables et grands efforts que le Souverain ne cesse de déployer pour la promotion des valeurs de l’Islam du juste milieu qui prône la paix, la tolérance et la cohabitation.

Le Prix a été remis par Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahim Niass, président de l’association « Jamhiyatu Ansaarud-Dîn du Sénégal » (JAD), Khalife de Médina Baye, au ministre des Habous et des Affaires Islamiques, M. Ahmed Taoufiq, à l’ouverture de la conférence internationale sur l’Islam et la Paix, une manifestation placée sous le haut patronage du Roi Mohammed VI et la présidence effective du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall.

Un Prix similaire a été également remis au président sénégalais, Macky Sall, pour les actions entreprises pour la consécration des valeurs de la paix et de la tolérance de l’Islam.

Des Prix spéciaux ont été également attribués à titre posthume à Oustaz Ibrahim Makhmouth Diop et Seigne Mamoune Ibrahim Niass, des dignitaires sénégalais qui ont contribué à travers leurs œuvres et actions à la consécration des valeurs noble de la sainte religion.

L’association « Jamhiyatu Ansaarud-Dîn » (JAD) du Sénégal a été créée au milieu des années 1940 par Cheikh al Islam El Hadj Ibrahim Niass, chef religieux à Kaolack, dans l’objectif de regrouper et organiser ses disciples au service d’un Islam de paix et de progrès.

L’association qui a, de tout temps, véhiculé des messages d’unité, de solidarité et de paix émis par son fondateur, ses khalifes successifs, jouit d’une grande notoriété dans le monde musulman et non-musulman, et ses disciples se comptent par dizaines de millions répartis sur les cinq continents, principalement en Afrique.

Organisée par le programme l’association « Jamhiyatu Ansaarud-Dîn du Sénégal » (JAD), la conférence de Dakar à laquelle prennent part quelque 500 invités, dont de hautes personnalités venues du monde entier pour un dialogue multiconfessionnel et multiculturel sur la paix, a pour objectif de promouvoir les échanges autour de la problématique de la paix dans le monde, de favoriser les contributions des femmes et des jeunes dans l’avènement d’une paix mondiale durable. Elle vise également, selon les organisateurs, à identifier et à définir les rôles et responsabilités des communautés autour de la promotion de la culture de paix, de partager les bonnes pratiques du vivre-ensemble.

Commentaires