Damas dénonce les sanctions décidées par la Ligue arabe

Damas dénonce les sanctions décidées par la Ligue arabe

72
0
PARTAGER

Pour le chef de la diplomatie syrienne, c’est la Ligue arabe qui ferme ses portes à Damas avec ses sanctions économiques. Pour preuve de bonne foi, le régime promet de mettre en œuvre les réformes politiques qu’il a déjà annoncées à plusieurs reprises depuis le début du mouvement de contestation sans jamais les appliquer.

En renfort, ce lundi, il a aussi fait descendre sur la place centrale de la capitale des milliers de partisans pour reprocher à la Ligue arabe de « punir le peuple syrien ». En même temps, Walid Mouallem assure que son pays a retiré plus de 95% de ses avoirs dans les pays arabes ce qui devrait lui permettre de contourner le gel annoncé de ses comptes bancaires. Il souligne que, pour Damas, le gel des transactions commerciales et financières avec le gouvernement et avec la banque centrale de Syrie constituent une véritable déclaration de guerre de la Ligue arabe.

Le ministre des Affaires étrangères reproche aussi à la Ligue de faire porter la responsabilité du bain de sang à l’armée syrienne et non point à des groupes terroristes comme l’affirme le régime. Mais surtout, Damas accuse l’organisation panarabe de vouloir l’internationalisation de la crise, c’est-à-dire de pousser à une intervention extérieure, la hantise du régime.

RFI.fr___________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires