Selon le FMI, le Maroc affiche la plus forte croissance après le...

Selon le FMI, le Maroc affiche la plus forte croissance après le Qatar

1261
0
PARTAGER

Pour 2015, le FMI table sur croissance de 4,4% qui devrait s’accélérer dans les années suivantes

L’économie marocaine sera, après le Qatar en tête des pays de la région Moyen-Orient, Afrique du nord, en matière de croissance.  Selon les toutes dernières prévisions économiques globales (WEO) du FMI, le Maroc connaitra en 2015 une croissance de 4,4% qui devrait s’accélérer à 5% en 2016, un niveau inchangé par rapport à ses dernières prévisions. Pour l’année en cours, la croissance du PIB marocain connaîtra même la plus forte progression de la région Mena, à l’exception du Qatar qui poursuit son envolée (+7% en 2015) en relation avec la montée en puissance de ses projets énergétiques.

Le Maroc devrait connaître dans les deux ans à venir une légère amélioration de son solde extérieur courant (voir tableau à la fin de l’article) et une encore plus légère de son taux de chômage (8,9% en 2016). Pour mémoire, la croissance de 2014 au Maroc ne s’est élevée qu’à 2,2%, selon le Haut commissariat au plan (HCP), le plus mauvais chiffre depuis l’année 2000

La chute du prix du pétrole soutient la croissance

Les pays importateurs de la région Mena dont le Maroc, devraient voir leur équilibre extérieur s’améliorer, au bénéfice de la croissance. Celle-ci devrait atteindre en moyenne 4% en 2015 puis 4,4% l’an prochain après les 3% de 2014. A noter le redressement de l’Egypte (+4%) et dans une moindre mesure de la Tunisie. L’institution de Bretton Woods prévoit une croissance mondiale de 3,5% en 2015, un niveau inchangé par rapport à sa prévision de janvier dernier.

Commentaires