DE NOUVELLES LISTES NATIONALES AU PARLEMENT

DE NOUVELLES LISTES NATIONALES AU PARLEMENT

198
0
PARTAGER

Pourquoi ce nombre ? La première raison invoquée est celle d’élargir la liste nationale aux jeunes cadres des partis dont les chances d’accéder au parlement sont bloquées par les notables qui leur barrent la route grâce, en grande partie à leurs fortes capacités financières et leur influence sur les directions des partis. La première liste nationale avait été mise en place lors des législatives de 2007 pour ouvrir la voie à une meilleure représentativité féminine au dessous de la coupole ce qui permis à la gent féminine d’occuper 30 sièges soit 10 %  de la chambre des représentants. Cette fois-ci la place qui leur a été réservée est toujours au menu des négociations de la classe politique avec le ministère de l’intérieur de même que celle réservée aux jeunes cadres des partis qui souhaiteront se présenter. Cette liste se réserve un peu moins du tiers du parlement et tout le monde s’en réjouira bien que certaines formations aient exprimé quelques réticences à ce sujet. Car celle-ci, va ouvrir la voie à un relatif rajeunissement au sein de la première chambre avec à la clé une contribution porteuse de nouvelles idées et un ton nouveau bien que ces jeunes continueront à défendre les programmes des partis dont ils sont issus. Reste la question des choix des profils qui vont constituer cette liste nationale. L’on sait par exemple que lors des dernières élections législatives cette liste nationale avait été contestée par les femmes qui n’avaient pas été choisies par leur parti, criant au clientélisme et au favoritisme. Or, bien avant que les choix ne se portent sur telle ou telle candidate féminine ou jeune cadre de parti, des voix s’élèvent déjà pour dénoncer des modes de désignation en interne inspirées des mêmes pratiques utilisées auparavant. Ceci ôte déjà à ces listes nationales toute leur essence et l’esprit qui doit guider leur mise en œuvre. Alors que la course aux accréditations, ces fameuses  » Tazkiyates » est déjà bien lancée au sein  des partis, voilà que la question de la composition des listes nationales vient à son tour mettre à l’épreuve et tester la réelle volonté de pratiques saines au sein des formations politiques.

 

 

Jalil Nouri pour actu-maroc.com _________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires