DE PLUS EN PLUS DE CÉLÉBRITÉS MENACÉES PAR DES IMAMS

DE PLUS EN PLUS DE CÉLÉBRITÉS MENACÉES PAR DES IMAMS

392
0
PARTAGER

Dernière victime en date de ces procès populaires initiés par des imams, généralement des salafistes, Nassima El Horr, une animatrice de 2M qui s’est vu traitée de tous les adjectifs par un prédicateur d’une mosquée d’un quartier populaire de la ville de Tanger. L’homme l’a tout bonnement accusée d’être une débauchée pour lui prédire les pires châtiments.

Avant elle, un prédicateur de triste renommée du nom d’Abou Naim, avait traité d’impie , le chef du parti socialiste, le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, qui avait déclaré que son parti entendait soumettre un projet de loi au parlement et susciter un débat autour de la question de l’instauration de l’égalité devant l’héritage entre l’homme et la femme. Le prédicateur qui est passé devant un tribunal pour ses propos et ses menaces de mort, n’a été condamné qu’à une peine guère dissuasive d’un mois de prison avec sursis, verdict qui a suscité bien des questions au sein de la société civile.

Autre victime de ces attaques en règle et à ces appels au meurtre, le journaliste rédacteur en chef du quotidien arabophone  » Al Ahdath Al Maghribiya  » , Mokhtar Laghzioui, qui pour avoir déclaré dans une interview qu’il ne voyait aucun mal à ce que sa sœur ou sa mère, leur situation leur permettant,  aient des relations hors mariage, s’est vu à son tour traîner dans la boue et livré à la vindicte populaire, par un imam d’Oujda , réputé pour la violence de ses jugements.

Avant lui, la comédienne Latefa Ahrare avait également été traitée de tous les noms pour s’être présentée légèrement dénudée sur scène dans l’un de ses spectacles, ce qui depuis, a largement contribué à sa notoriété.

A travers ces quelques exemples et loin de toute généralisation, les fidèles sont pris en otage par des imams et des prédicateurs au verbe facile qui au sein même des mosquées délivrent des discours chargés d’intolérance et de haine, menaçant de châtiments et parfois de mort ceux qui usent de leur droits à la liberté d’expression pour exprimer des idées qui n’ont pas le bonheur de plaire à ces chevaliers de la vertu et du droit chemin dans leur conception étriquée.

Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com ____________________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière Agression voilée

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires