Maison A la une DE SÉRIEUX ENNUIS POUSSENT LE NUMÉRO 1 DU PAM VERS LA SORTIE

DE SÉRIEUX ENNUIS POUSSENT LE NUMÉRO 1 DU PAM VERS LA SORTIE

950
0
PARTAGER

Le secrétaire général de la formation du PAM est de nouveau dans l’œil du cyclone et il ne pourra plus sortir de la situation dans laquelle il se démène. Une situation compliquée qui pourrait réduire à zéro tous ses efforts pour s’accrocher à la direction de son parti qu’il a conduit à la paralysie. Sa carrière politique pourrait prendre fin suite à ses démêlés avec le ministère de l’intérieur dont une commission d’enquête a révélé les failles et les dépassements dans sa gestion, financière des affaires de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Des trous énormes ont été trouvés dans certaines dépenses non justifiées et des sommes considérables accordées à élus proches de sa région et membres du PAM.

Pour l’heure, le responsable politique tente de se justifier, tant bien que mal et sans convaincre, des abus commis au détriment de l’argent public. Un malheur n’arrivant jamais seul, les événements se précipitent également au niveau du parti du PAM, concourant à cette chute annoncée après qu’il ait essayé de temporiser et de reporter la date de son départ. Après avoir maladroitement annoncé une mission de son poste pour obtenir un plébiscite, une technique usée et vaine, El Omary a fini par se retrouver seul, usant de tous les artifices afin de rester en place et de faire oublier sa démission. Sa stratégie n’a pas fonctionné et les meetings se déroulent dans des salles vides. Ses jours à la tête du parti et la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima son désormais comptés et peu de ses anciens sympathisants le regretteront.

Par Jalil Nouri

 

Actu-maroc.com

Commentaires