PARTAGER

Après l’apparition des premières actions violentes dans les villes marocaines contre les chiens errants, les homosexuels, les prostituées et les pédophiles, les filles en jupe courte, voici que les milices du « socialement correct » et de la vertu qui veulent imposer leur propre loi prennent pour cible, les voyantes, dont ils viennent d’attaquer le domicile d’entre elles près de la ville de Salé pour l’obliger à aller mener son inavouable activité ailleurs.

La scène de cette chasse aux voyantes se passe de tout commentaire pour sa violence et par le caractère dangereux de ce type de justice que s’accordent certains individus en dehors de tout cadre légal. La victime a été violemment agressée dans son domicile dont la porte a été défoncée par une horde d’illuminés qui ont failli lynché la pauvre dame qui s’en est sortie miraculeusement après l’arrivée de la police qui n’a rien trouvé de mieux à faire, que de la conduire au commissariat sans ménagement en lui promettant de finir ses jours en prison et en donnant raison à ses agresseurs. Ce cas n’est pas sans rappeler celui des homosexuels de Béni-Mellal, également attaqués dans leur domicile par un groupe de jeunes et traînés nus dans la rue pour leur atteinte à la morale, sous les applaudissements des voisins.

Face à ces manifestations d’intolérance qui ont tendance à se répéter et qui tournent souvent au lynchage , les autorités tardent à durcir la législation et à la faire savoir, donnant ainsi du pays, une grande image d’intolérance. contraire à ses valeurs.

Par Malika Oumni

Commentaires