DECEPTION TOTALE A L’OUVERTURE DU PARC SINDIBAD DE CASABLANCA

DECEPTION TOTALE A L’OUVERTURE DU PARC SINDIBAD DE CASABLANCA

3870
0
PARTAGER

Attendue depuis de nombreuses années, l’ouverture du plus grand parc
d’attractions du pays ne fait pas que des heureux, et ceux qui ont
fait le déplacement depuis son inauguration très discrète il y a un
mois ne sont pas prêts d’y revenir.

Les critiques pleuvent en effet à l’égard de cet établissement dont
l’ouverture n’a pas été accompagnée d’une campagne de communication à
la mesure de l’événement, alors que ses concepteurs et ses
gestionnaires sont des professionnels aguerris dans le domaine
relevant d’une grande entreprise spécialisée d’envergure
internationale. N’empêche que parmi les premiers reproches figure
celui du prix d’entrée qui varie entre 20 et 30 dirhams en fonction
du jour de visite chois. D’autant plus que le ticket d’entrée ne donne
pas accès aux attractions et qu’il faut payer pour la quasi totalité
d’entre elles. Payer en unités de « diamants » avec un taux dégressif au
fur et à mesure de leur utilisation mais qui au bout du compte font
monter la facture à des sommets surtout s’il s’agit de familles
nombreuses, la clientèle ciblée par « Sindibad ».

Le circuit des attractions reste des plus modestes en général pour les
prix affichés alors que ceux des produits vendus à l’intérieur du parc
donnent le tournis, une bouteille d’eau minérale à titre d’exemple,
étant vendue trois fois son prix au bas mot dans les commerces. Enfin
le personnel, comme pour toute nouvelle activité, mériterait bien
quelques mois de formation supplémentaire.

Par Jalil Nouri

Commentaires