Dècès de l’homme qui s’est immolè dans une mosquée

Dècès de l’homme qui s’est immolè dans une mosquée

266
0
PARTAGER

Le pronostic vital du fidèle était engagé quand il a été acheminé vers Montpellier, a précisé la préfecture pour qui cette affaire est dénuée de toute composante xénophobe et seulement due aux troubles mentaux du fidèle.

Il n’y avait pas d’autre fidèle dans la mosquée d’Empalot, un quartier populaire de Toulouse à l’importante communauté musulmane, quand l’individu, un homme d’une cinquantaine d’années ayant déjà effectué des séjours en hôpital psychiatrique, s’est aspergé d’essence et a mis le feu.

« Il s’est arrosé d’essence et il s’est brûlé »

Les faits se sont déroulés peu avant 20 heures. Le fidèle, qui s’était déjà montré menaçant par le passé, a commencé par s’en prendre verbalement à l’imam et à sa femme sur place, puis est rentré chez lui. Entre-temps, l’imam a prévenu la police. Mais quand la police est arrivée chez l’homme, il était déjà reparti.

« Il est rentré à l’intérieur de la mosquée, il s’est arrosé d’essence et il s’est brûlé », a rapporté la secrétaire générale de la préfecture, Françoise Souliman.

Brûlé à 90% et dans un état critique, l’homme devait décédé en début de soirée de ce dimanche dans l’hopital où il avait été transféré.

AFP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires