Décès du poète Abdelmalek Belghiti

Décès du poète Abdelmalek Belghiti

366
0
PARTAGER

Natif de Fès, le défunt s’était distingué à partir des années 40 et 50 du siècle dernier par ses contributions riches et variées au paysage poétique marocain.

Selon le journaliste et intellectuel Abdelali Temasamani, Belghiti, un des lauréats de l’université Al Qaraouiyne a brillé dans divers genres poétiques pour chanter l’amour et la nature et participer à la lutte contre le protectorat français.

La richesse de son Âœuvre lui a valu d’être baptisé par le poète Abou Merini  » Emir des poètes dans les années 50 « , a ajouté Temsamani.

« C’est un poète de la beauté et de la nature, dont la poésie est marquée par sa cadence et sa limpidité « , indique pour sa part l’intellectuel Belabbas Kabbaj.

Le poète Belghiti, auteur de plusieurs recueils de poésie dont  » Al Manar  » et  » Rah Al Arouah  » s’était mis au service de la cause de libération nationale en lui consacrant plusieurs textes pour dénoncer le dahir berbère de 1930, la répression sanglante ayant suivi la présentation en 1944 du manifeste de l’indépendance et la déportation de Feu SM Mohammed V.

Le défunt est issu d’une famille d’hommes de lettres. Son père Abou Abbas Ahmed ben Mamoun Belghiti est l’auteur d’un grand nombre d’oeuvres littéraires, poétiques et de Fiqh.

 

Commentaires