PARTAGER

Le prince Saoud al-Fayçal, qui fut le chef de la diplomatie de l’Arabie saoudite pendant 40 ans avant d’être relevé de ses fonctions en avril, est décédé, ont annoncé jeudi sa famille et une source officielle.

Selon des sources saoudiennes concordantes non confirmées dans l’immédiat par les autorités, il est décédé jeudi à l’étranger à la suite d’un malaise cardiaque.

Né en 1940, le prince Fayçal souffrait de divers problèmes de santé. Il éprouvait notamment des difficultés à marcher après avoir subi une opération du dos aux Etats-Unis. « Que Dieu l’accepte au Paradis », a écrit son neveu Saoud Mohammed Al-Abdallah al-Fayçal sur Twitter.

Un autre membre de sa famille, Nawaf al-Fayçal, a annoncé sa mort sur sa page Facebook.

« J’aurais bien souhaité pouvoir démentir la nouvelle de votre mort », a écrit sur Twitter le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Osama Nugali.

Seul ministre des Affaires étrangères au monde à être en poste aussi longtemps, Saoud al-Fayçal a servi quatre rois et avait incarné durant quatre décennies la politique extérieure de l’Arabie saoudite.

En avril, il avait demandé à être relevé de ses fonctions pour raisons de santé, selon le décret publié alors par l’agence officielle saoudienne SPA. Il avait été nommé conseiller et émissaire spécial du roi Salmane.

Adel al-Jubeir l’a remplacé au poste de ministre des Affaires étrangères dans le cadre d’un important remaniement opéré par le roi Salmane qui a accédé en janvier dernier au trône de la première puissance pétrolière du monde.

Commentaires