Défaite Maroc face à l’Algérie: la presse nationale appelle Eric Gerets à...

Défaite Maroc face à l’Algérie: la presse nationale appelle Eric Gerets à revoir ses choix tactiques

159
0
PARTAGER

« Lamentable » titre le Soir Echos qui juge que pour son premier match officiel, Eric Gerets n’a pas réussi son pari de battre l’Algérie qui s’est contentée d’un petit but avec l’appui de l’arbitre pour revenir à la course.

« Le onze national n’ a pas non plus convaincu, et la démobilisation a été totale, Erice Geters devra revoir ses cartes » estime le quotidien.

Sous le titre: « Les Lions de l’Atlas chutent face aux Fennecs », Le Matin du Sahara et du Maghreb écrit que l’équipe algérienne a réduit à néant le rêve d’Eric Gerets et ses hommes de repartir d’Annaba avec les trois points de la victoire ».

Et d’ajouter que « les Algériens ont mérité ce succès contre une équipe du Maroc qui franchement déçu, surtout en première période ou les coéquipiers Marouane Chamakh n’ont cadré aucun tir ».

« Benchikha a eu raison de Gerets » titre, de son côté, Libération pour qui le choc maghrébin n’a tenu qu’une seule promesse: L’esprit sportif ayant marqué cette rencontre. « Une ambiance de rêve au stade d’Annaba et dont les publiques algérien et marocain méritaient mieux. Car au delà du résultat de la rencontre le spectacle n’était pas de la partie », souligne en substance le commentateur du journal.

Al Bayane, titre quant à lui: « Sortie ratée des Lions de l’Atlas ». Le journal estime que Eric Gerets n’a pas tenu ses promesses quand il a promis de ramener d’Annaba les points du match devant les Algériens.

« Les erreurs de Gerets conduisent à l’échec des Lions de l’Atlas », titre, pour sa part, Al Ahdat Al Maghribia, pour qui, le sélectionneur national n’a pas pu remédier à la stratégie adoptée par le coach algérien Abdelhak Benchikha, qui a imposé un marquage individuel aux joueurs marocains clés, notamment Marouane Chamakh, Adil Taarabt et Mbark Boussoufa.

Evoquant les erreurs « préméditées » commises par l’arbitre du centre et sa volonté flagrante de donner les trois points aux Algériens, le journal estime toutefois que « Gerets assume sa part de responsabilité vu ses choix tactiques » et son incapacité à reverser les débats en faveur du onze national.

De son côté, Al Haraka, écrit que Gerets a échoué lors de son premier match officiel, après avoir dirigé à distance les Lions de l’Atlas lors des première et deuxième journées.

Gerets était très optimiste avant ce derby maghrébin, promettant les trois de la victoire depuis Annaba, mais, il a buté sur une accrocheuse équipe algérienne, reconnait le journal.

« Le traquenard d’Annaba fatal à l’inexpérience de nos Lions », titre de son côté le quotidien L’Opinion, qui reconnaît que « le Maroc a perdu sur un penalty contestable, mais a buté sur un arbitrage que seul le football africain génère ».

Et de poursuivre que nos joueurs pêchèrent par nervosité et par manque d’expérience de ce genre de joutes africaines.

Dans ce groupe, tous les compteurs sont remis à plat, ajoute le quotidien, estimant que rien n’est perdu mais tout reste à faire.

Sous le titre: « Gerets perd sa première épreuve », Aujourd’hui le Maroc écrit qu’ « avec Gerets on assiste à une sorte de répétition de l’histoire: des victoires en matches amicaux et les défaites là où on n’attend pas ».

« Gerets, l’homme qu’attendaient tous les Marocains pour réparer plein de failles dans l’équipe nationale, a fait croire que c’est lui qui peut conduire le Onze national vers des miracles », relève la publication, soulignant que « les Algériens ont sué pour arracher ce succès grâce au courage et à la détermination affichés tout au long de cette rencontre, livrant une bataille acharnée aux Lions de l’Atlas ».

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires