Démantèlement d’un grand réseau de trafic de cocaïne qui opérait dans certains...

Démantèlement d’un grand réseau de trafic de cocaïne qui opérait dans certains pays d’Amérique centrale

231
0
PARTAGER

Parmi les détenus figurent sept colombiens dont deux chefs de l’organisation constituée de mafias de différents pays et qui ont réussi en seulement 9 mois à blanchir 70 millions de dollars, précise la police dans un communiqué publié sur son site.

Le démantèlement de ce réseau a eu lieu suite à une opération conjointe dénommée « Caletas » menée à l’issue de 12 mois d’enquête commune par la police nationale colombienne, les autorités de la République Dominicaine et des agences de renseignements du Panama.

Selon le communiqué, ce réseau puissant se dédiait au narcotrafic, au blanchiment d’argent grâce à un circuit triangulaire avec des contacts en Colombie et au Venezuela.

L’opération a été menée dans 14 endroits différents et quatre provinces dominicaines, dont la capitale San Domingue où, en plus de l’arrestation des délinquants, la police a saisi 1,3 millions de dollars, 24.000 euros, différentes armes à feu et 22 voitures de luxe, dont certaines ont été modifiées pour acheminer l’argent et la drogue.

Parmi les personnes capturées (dont des hollandais, des vénézuéliens et des dominicains), figurent sept citoyens colombiens dont les deux principaux chefs de cette structure que sont Huber Oswaldo Buitrago Ruiz et son demi-frère ?ngel Mar?a Buitrago Vacca, tous deux ayant des passeports vénézuéliens, précise la police.

Cette organisation déposait de grosses cargaisons de cocaïne pour le compte des cartels mexicains et transférait, chaque mois, entre 2,5 et 12,5 millions de dollars en Colombie, au Panama et au Venezuela en vue de leur blanchiment à travers l’acquisition de nombreuses propriétés dont des villas et des appartements de luxe.

La police colombienne a, par ailleurs, fait état de recherches en cours pour la capture du vénézuélien Joel José Villalobos Zambrano, identifié comme étant le troisième homme au commandement de ce réseau qui se caractérisait par le marquage des paquets de chlorhydrate de cocaïne avec l’image du cygne, conclut le communiqué.(MAP)

 

 

Actu-maroc.com_______________

 

Commentaires