PARTAGER
Joli coup de filet de la Gendarmerie Royale pour clore cette année avec l’arrestation de trafiquants d’êtres humains qui opéraient à partir de la ville de Béni Mellal sur l’ensemble du territoire pour convoyer des centaines de candidats à l’immigration illégale vers l’Italie à partir du territoire Libyen.
Bien structuré et maîtrisant les routes de ce trafic, les membres du réseau dont cinq à sa tête qui viennent d’être arrêtés disposait des services efficaces d’un recruteur, toujours en fuite, pour mener cette activité lucrative au vu des sommes importantes engrangées et trouvées en leur possession. Le réseau avait des ramifications internationales à travers l’Algérie et la Tunisie par les quels transitaient les candidats à la traversée avant de se voir confier à d’autres passeurs disséminés le long des côtes libyennes qui exigeaient d’eux des sommes supplémentaires conséquentes et les abandonnaient en pleine nature, ou les revendaient en cas de non paiement, à d’autres trafiquants jusqu’à ce que leurs plaintes ne soient transmises par leurs parents à la Gendarmerie Royale. Ces dernières payant entre 50.000 et 70 000 dhs aux trafiquants pour que leurs enfants accomplissent cette traversée vers l’inconnu. Un grand nombre d’entre eux ont fini par être portés disparus et ne sont jamais revenus.
Par Nabila Kandili
Actu-maroc.com

Commentaires