PARTAGER

La police judiciaire de Salé vient d’arrêter deux membres d’une bande criminelle spécialisée dans la falsification de vignettes pour les voitures de luxe.

Les services de la police judiciaire de Salé viennent de mettre fin à l’activité d’une bande criminelle spécialisée dans la falsification de vignettes pour des voitures de luxe dont ils arnaquaient les propriétaires, récoltant à chacune de leurs opérations des sommes allant de 6000 à 8000 dirhams. Cette bande criminelle a causé d’importantes pertes financières à la Direction générale des impôts (DGI) relevant du ministère de l’Économie et des finances, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition de ce lundi 25 juillet.

Selon les sources du journal, la police judiciaire avait reçu des informations selon lesquelles certaines personnes, proches des services des impôts, s’adonnaient à un trafic de vignettes.

D’après l’enquête préliminaire de la police judiciaire de Salé, les membres de cette bande faisaient appel à des intermédiaires qui se chargeaient de repérer les propriétaires de voitures de luxe pour ensuite leur proposer leurs services. Ces criminels étaient également aidées par des mécaniciens et des personnes opérant dans la filière des automobiles de luxe.

Al Massae souligne que cette bande criminelle avait profité des changements concernant le paiement de la vignette pour monter leur arnaque et gagner, au passage, d’importantes sommes d’argent.

Selon les sources du journal, deux membres de la bande ont été arrêtés dans le quartier Rahma, à Salé, tandis que le troisième suspect est toujours recherché par les services de la police judiciaire. La police a de même saisi le matériel utilisé dans la falsification des vignettes.

Commentaires