DÉMISSION DU MÉDIATEUR MAROCAIN DE L’ONU DANS LE CONFLIT DU YÉMEN

DÉMISSION DU MÉDIATEUR MAROCAIN DE L’ONU DANS LE CONFLIT DU YÉMEN

798
0
PARTAGER

Contre toute attente, le médiateur marocain Jamal Benomar, envoyé
spécial du secrétaire général de l’ONU pour le Yémen, a présenté sa
démission à Ban Ki Moun qui l’a aussitôt accepté, mais avec beaucoup
de regrets. Il faut dire que l’émissaire marocain, malgré la tournure
récente des événements dans ce pays, a à son actif, plusieurs
réalisations qui auraient pu ramener la paix dans ce pays, n’était-ce
la complication du dossier avec l’entrée en jeu des chiites
houthistes.

Car, 24 heures avant sa démission, ce travail était reconnu dans la
dernière résolution de l’ONU sur cette crise avec des éloges sur sa
manière de parvenir à des avancées notables dans la recherche de
solutions ayant l’agrément des parties en conflit tout le long ds
quatre années au cours desquelles sa médiation a fait éviter le pire,
une déflagration générale.

Mais selon certaines sources au palais de verre de New-York, siège des
nations Unies, il se dit à voix basse que c’est l’Arabie saoudite qui
l’aurait forcé à démissionner en raison de son opposition à
l’intervention militaire arabe au Yémen à l’initiative de Riad
justement. Cet ancien membre de l’extrême gauche marocaine, condamné à
l’exil pour ses opinions, a fait une brillante carrière de diplomate à
L’ONU, où il s’est vu confier plusieurs missions de premier ordre.

Commentaires