PARTAGER
Les commerçants du célèbre haut lieu du piratage et de la contrebande situé dans le quartier « Derb Ghallef » situé à Casablanca ont eu des sueurs froides ce lundi en voyant déferler des dizaines de policiers de la lutte anti-terroriste armés jusqu’aux dents,  qui leur a vite fait croire que l’un des leurs étaient compris dans une affaire grave qui allait provoquer la perquisition et la fermeture de leurs commerces.
Ils n’avaient pas vu juste puisqu’il s’agissait de la cité voisine du « Plateau », un HLM, où avait été localisé un suspect âgé de 19 ans, qui allait s’avérer être un membre d’une cellule de quatre membres, soupçonnés d’appartenir au groupe ‘Daech’ et qui travaillait, entre Casablanca et Kénitra à la préparation d’attentats de grande envergure contre des édifices publics et des personnalités, comme c’est souvent le cas lors de telles prises.
Un communiqué du BCIJ, le « FBI » marocain, publié ce mardi au lendemain de l’arrestation de ce groupe, confirme, qu’après une longue traque, il a été mis fin aux activités de ce dernier qui avait réussi des instructions et une formation de la part de « Daech » pour passer à l’action sur le sol marocain mais dont le projet sanglant a avorté alors qu’il était à un stade avancé.

Commentaires