PARTAGER
Même délocalisé à Agadir en raison de la fermeture du stade de Casablanca, le derby entre les deux frères ennemis du Wac et du Raja promet, comme à l’accoutumée, du grand spectacle sur la pelouse. Car sur les gradins, il faudra se contenter d’une maigre assistance, en raison de la démobilisation des supporteurs des deux clubs pour diverses raisons.
D’habitude, l’affiche fait le plein avec des records d’entrée, mais l’éloignement du lieu de la confrontation dissuade plus d’un.
Confrontation, le mot est faible pour évoquer un tel choc fratricide qui fait partie des meilleurs derbys à travers le monde, selon la presse spécialisée dont certains titres n’hésitent pas à envoyer leurs meilleurs plumes pour le couvrir dans ses différentes facettes. La presse nationale, pour sa part y consacre de nombreuses pages depuis le début de la semaine en ne s’aventurant pas à faire des pronostics tellement l’issue de ce match parait incertaine. Classé premier, le Wac parait théoriquement favori sur le papier en raison de ses résultats actuels qui l’ont propulsé à la première place du championnat avec une confortable avance de 6 points sur le Raja qui fait face à une crise au niveau de sa gestion mais qui peut se prévaloir d’un bon effectif et d’une solide volonté, d’en découdre avec son éternel rival pour se rapprocher de lui en tête du classement.
Une rencontre palpitante à suivre avec des temps forts que seul ce derby sait fournir aux amateurs de beau jeu.

Commentaires