DERNIER VIRAGE POUR LE GOUVERNEMENT BENKIRANE

DERNIER VIRAGE POUR LE GOUVERNEMENT BENKIRANE

749
0
PARTAGER

Au lendemain des élections du 4 septembre prochain et dont l’issue
reste très incertaine avec des surprises attendues par une partie de
la classe publique, le gouvernement Benkirane abordera la dernière
année de son mandat mais certainement la plus difficile, en raison des
réformes douloureuses qu’il tentera d’imposer à l’ensemble des
marocains.

Non sans courir de très gros risques et d’y laisser des plumes, ce
gouvernement adoptera les mesures les plus impopulaires qu’un exécutif
ait eu à mener depuis des décennies même au plus fort de l’époque du
PAS, le Programme d’Ajustement Structurel dicté par les organismes
financiers internationaux et dont les marocains gardent un très
mauvais souvenir. Le danger premier viendra de la dernière partie la
plus sensible de la réforme de la caisse de compensation qui
concernera la fin de la subvention à des produits de base comme la
farine et le sucre ainsi qu’au gaz butane. Viendra ensuite l’annonce
de la mise en oeuvre du changement des régimes de retraite pour
assurer leur pérennité et pour lequel les syndicats affûtent déjà leurs
armes en vue d’une confrontation maximale avec le gouvernement s’il ne
revient pas sur son projet. Sans oublier que le dossier explosif de la
Samir n’est toujours pas réglé et qu’il risque d’exploser à tout
moment au visage du premier ministre .

Commentaires