Des acteurs associatifs réclament une copie du projet de constitution pour ouvrir...

Des acteurs associatifs réclament une copie du projet de constitution pour ouvrir un débat public

171
0
PARTAGER

Ces acteurs sont réunis sous la bannière de la commission de suivi des forums régionaux et nationaux lancée par le forum des Alternatives Maroc, qui regroupe plus d’un millier d’associations et d’initiatives.

Dans un communiqué conjoint, ils ont souligné l’impératif d’inscrire dans la constitution les valeurs de liberté, de démocratie, de justice sociale, de modernité et des droits de l’Homme en tant que référentiels préalables au progrès social et à l’évolution institutionnelle et politique.

Ils ont aussi exprimé leur attachement aux memoranda et recommandations élaborés par ces instances en concertation avec l’ensemble des personnes intéressées tant à l’intérieur du pays qu’à l’étranger.

Le contenu de ces memoranda, ont-ils estimé, constitue le socle d’une constitution démocratique définissant les fondamentaux d’un Etat civique dans le cadre d’une monarchie parlementaire où la souveraineté appartient au peuple et garantissant la séparation des pouvoirs, l’indépendance de la justice, la primauté des conventions internationales, la liberté et la dignité pour tous les citoyens.

Ces instances ont, par ailleurs, fait part de leur grande préoccupation de certaines récentes positions allant à l’encontre des valeurs de la modernité, du progrès et des demandes liées à l’Etat civique moderne basé sur la démocratie et la primauté des conventions internationales, la citoyenneté, la liberté, la gouvernance et l’égalité.

Elles ont également exprimé leurs préoccupations de l’émergence de courants conservateurs et de discours exclusionnistes teintés de chauvinisme et de racisme qui s’autoproclament défenseurs de l’Islam et de l’identité nationale et qui prétendent parler au nom des Marocains comme pour déterminer leur sort politique et doctrinal, voire même identitaire.

Elles ont fait état de l’existence de campagnes orchestrées par certains courants et organisations politiques appuyés par des forces conservatrices visant à mettre des pressions pour faire avorter les demandes démocratiques et juridiques présentées par les différentes forces vives du pays.

A cet égard, les mêmes acteurs associatifs se sont interrogés sur les motivations réelles qui président à ce genre de campagnes et sur leur timing, ainsi que sur les parties qui se tiennent derrière la mise en difficulté de toute tentative visant à amener le Maroc vers la modernité.

Appelant l’Etat à respecter et à garantir le droit d’expression et de manifestation pacifique à tous les citoyens, ils ont souligné leur détermination à poursuivre leur mobilisation sociale et civile pour consacrer les principes et les fondements constitutionnels inclus dans leurs memoranda, en attendant de rendre publique leur position au sujet de la nouvelle constitution.

 

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires