Des acteurs économiques dénoncent les pertes causés par les manifestations « continues »

Des acteurs économiques dénoncent les pertes causés par les manifestations « continues »

332
0
PARTAGER

M. Naji Fekkhari, secrétaire régional de l’Union générale des entreprises et des professions pour la région de Fès-Boulemane, a exprimé, dans une déclaration à la MAP, la dénonciation de la confédération de ces mouvements de protestation « continus » et des pertes subies par l’économie nationale, appelant le gouvernement à fixer des règles pour les mouvements de protestation.

Pour sa part, M. Bahi Abdelhamid, sous-secrétaire régional de la même confédération, a dénoncé « ces sit-in irresponsables organisés depuis quatre mois », indiquant que ces mouvements ont entraîné une régression « inquiétante » de l’activité commerciale.

« Ces signes de chaos qui induisent des pertes pour les commerçants qui assument leur rôle social et économique en toute responsabilité » sont totalement rejetés par les entrepreneurs de ce secteur, s’est indigné M. Omar Draiji, président de la chambre de commerce, d’industrie et des services de Rabat.

Insistant que les sit-in et autres manifestations de protestations doivent s’organiser dans un cadre de « discipline et de légalité », M. Draiji a noté que les mouvements de manifestations qui se déroulent notamment aux niveaux des boulevards Mohammed V et Hassan II, ont eu un impact négatif ayant entrainé un manque à gagner estimé entre 40 et 50 PC.

Pour sa part, Driss Lahraoui, vice-président de l’association des opérateurs économiques de Salé, a noté que les commerçants, artisans, cafetiers, restaurateurs et hôteliers de la région ont pâti « de la perturbation de la circulation et de l’absence d’esprit de civisme », estimant que la démocratie « se fonde sur le respect de la liberté des autres ».

Il a appelé, à cet égard, le gouvernement et les autorités concernées à protéger les droits de cette catégorie qui a un rôle majeur dans la promotion de l’économie nationale et à compenser les commerçants pour les dommages matériels et moraux subis.

Soutenus par plusieurs associations et unions régionales des professionnels, les participants à ce sit-in ont dénoncé l’impact des mouvements de protestation continus sur le secteur du commerce, d’industrie et de services.

Ils se sont également élevés contre les aspects « d’irresponsabilité qui se répercutent négativement sur la marche des affaires », appelant en particulier à la lutte contre le phénomène des marchands ambulants.

Les participants au sit-in ont, d’autre part, condamné toutes formes de terrorisme, appelant à une « intervention urgente en vue de dédommager les pertes subies par les secteurs du commerce, de l’industrie et des services ».

Ils ont invité le gouvernement et les services concernés à veiller à la préservation de leurs activités.

Des banderoles dénonçant le désordre et la prolifération du phénomène des marchands ambulants, ont été brandies par les manifestants.

 

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires