Des acteurs sportifs plaident pour une communication efficace pour la réussite du...

Des acteurs sportifs plaident pour une communication efficace pour la réussite du programme de préparation des sportifs de haut niveau

276
0
PARTAGER

En conclave au complexe national de la jeunesse Moulay Rachid autour du thème « Facteurs de réussite du programme de préparation des sportifs de haut niveau », des experts et acteurs sportifs représentant les ministères de la Jeunesse et des Sports et de l’Education nationale, du Comité national olympique (CNOM) et des Fédérations sportives concernées, ont appelé dans ce sens les différents intervenants dans ce programme à désigner un interlocuteur permanent et crédible et à réduire le nombre des personnes intervenant dans ce dossier.

Ils ont également incité les Fédérations sportive à la mise en place dans les plus brefs délais de leurs plannings de préparation des athlètes avec budgets prévisionnels, afin de permettre un démarrage effectif et rapide du programme.

Ils ont aussi proposé de motiver les entraîneurs pour qu’ils intègrent ce programme, faciliter l’obtention par les athlètes de visas de longues durées afin d’endiguer le problème des formalités liés à leurs déplacements et de définir le concept d’encadrement des athlètes pour chaque discipline selon sa nature.

La mise à niveau des structures d’accueil, une vision stratégique commune autour d’intérêts partagés, la bonne gouvernance, des ressources humaines qualifiés, la crédibilité des parties prenantes dans ce partenariat, un cadre légal bien défini, une structure de mise en oeuvre et de suivi et la mise en place d’un système de détection et de sélection, sont autant de points évoqués comme nécessaires pour la réussite de ce programme.

Le programme de préparation des sportifs de haut niveau, qui concernait six Fédérations et avait comme but principal la préparation des JO-2012, a subi en ce début d’année plusieurs réajustements, notamment aux niveaux de ses objectifs, qui englobent désormais les Jeux Olympiques 2016 et 2020 et du nombre de bénéficiaires, qui passe à 18 Fédérations et de 72 à 402 athlètes pris en charge durant leur préparation et lors de leurs participations internationales.

Les Fédérations sportives concernées par ce programme sont celles de judo, d’athlétisme, de boxe, du cyclisme, de natation et du taekwondo, qui étaient prévus au départ, en plus de celles de tir à l’arc, tir aux armes de chasse, tennis, canoë kayak, triathlon, escrime, badminton, rugby à sept, haltérophilie, ski sur glace, lutte et golf.

Commentaires