Des activistes pro-polisario devant la justice espagnole pour menace à l’ordre public

Des activistes pro-polisario devant la justice espagnole pour menace à l’ordre public

337
0
PARTAGER

Selon le journal espagnol  » El Mundo » qui rapporte mercredi l’information sur son site électronique, six activistes pro-polisario seront convoqués à déclarer devant le tribunal de Plaza de Castilla dans le cadre d’une affaire où ils sont poursuivis pour « perturbation et menace grave de l’ordre public ».

Le délit en question est passible d’une peine de six à douze mois de prison.

Ces activistes pro-polisario avaient été interpellés, en décembre dernier, par la police sur ordre du président du Congrès des députés espagnols (chambre basse du parlement), pour menace à l’ordre public au sein de l’enceinte parlementaire.

Le Congrès des députés espagnols était en train de procéder, lors d’une session plénière, à l’examen et au vote d’un texte en rapport avec les évènements de Laayoune, lorsque ce groupe d’activistes pro-polisario, avait commencé, depuis la tribune des invités du parlement, à perturber et à empêcher le bon déroulement de la séance en proférant des slogans anti-marocains et pro-polisario, dans une tentative d’influencer le vote de ce texte.

Devant cette situation, le président du Congrès des députés, José Bono avait du interrompre la session et évacuer la tribune des invités, donnant l’ordre à la police d’interpeller les activistes pro-polisario qui ont été expulsés de l’enceinte parlementaire et conduits aux dépendances de la police au sein du Congrès des députés espagnols.

Après identification, ils ont été transférés à bord d’un fourgon de la police à la brigade d’information de la police espagnole.(MAP)

Commentaires