PARTAGER

L’ambassade des Pays-Bas au Maroc a emboîté le pas à celle d’Italie au Maroc et ont décidé d’être présentes dans les régions éloignées de la capitale pour éviter aux demandeurs de visas et d’autres services de se déplacer. La première a ainsi ouvert une antenne à Nador dans une région qui a beaucoup pourvu les Pays-Bas en main d’œuvre et la seconde à Fqih Ben Salah dont est originaire une forte communauté établie et travaillant dans la péninsule avec une particularité pour toutes les deux.

En effet, ces antennes consulaires ont été confiées à des sociétés privées qui traitent toutes les demandes dans un délai respectable comme s’il s’agissait d’un vrai consulat dans un souci de gain de temps et d’argent au grand bonheur de ceux qui n’auront plus à faire le déplacement jusqu’à Rabat et à s »agglutiner des heures durant devant les portes des ambassades, encombrées par la demande avec un effectif réduit et débordé à longueur de journée et de semaines.

Cette expérience qui méritent d’être dupliquer dans d’autres régions qui ne comptent pas de consulats relevant des pays européens comptant une forte présence de marocains et dont les proches sont souvent appelés à solliciter des documents en attendant que les procédures, notamment celles d’obtention des visas soit encore plus simplifiées grâce aux avancées technologiques.

Les Pays-Bas et l’Italie ont montré le chemin à suivre, aux autres de s’en inspirer de la meilleure manière.

Commentaires