PARTAGER

Curieuse situation que celle que vivent plusieurs dizaines d’ambassadeurs marocains qui ont dépassé l’age de la retraite mais qui sont toujours en fonction avec la particularité de ne pas recevoir de salaires loin de leur pays.

Une situation sur laquelle les concernés gardent le silence en espérant que leur cas sera étudié et que leur situation sera régularisée. Leur ministre qui est au courant de cet état de fait n’a pas réagi pour trouver une solution digne de leur statut à l’étranger. Il faut savoir que ces hauts fonctionnaires ne vivent plus, depuis leur départ à la retraite, que grâce aux frais de représentation, généreux certes, mais sans le complément des salaires qui doivent leur être versés chaque fin de mois pour le travail qu’ils effectuent à la tête des ambassades du royaume à travers le monde, d’autant plus que leurs subordonnés sont au courant de cette anomalie.

Tout comme le sont leurs collègues d’autres pays qui ne comprennent pas ce traitement réservé à cette élite loin de son pays d’origine et qui se débat dans une situation financière délicate. L’affaire n’a toujours pas été révélée devant  les parlementaires qui pourraient activer la recherche de la solution la mieux indiquée à un problème qui cause du tort à l’image du pays. Certains de ces fonctionnaires ont fait toute leur carrière dans la diplomatie et découvre cette anomalie au terme de leur parcours préférant taire leur situation pour continuer à bénéficier de leur statut envié de diplomate en poste à l’étranger..

Par Jalil Nouri

Actu-maroc.com

Commentaires