PARTAGER
Pour la première fois dans l’histoire des élections au Maroc, des femmes entièrement voilées ont fait leur apparition sur les affiches électorales dans au moins deux villes, à savoir Salé et Fquih Ben Salah, attirant sur elles plusieurs questions.
Présentées par le parti islamiste « Renaissance et Vertu », les candidates au visage caché ne sont pas anonymes puisque leur nom apparait sur les affiches, alors que le leader de cette formation affirme ne pas être au courant de cet aspect insolite de la campagne dans une démarche déjà expérimentée par le parti égyptien « Annour » et qui avait fait grand bruit.
Au Maroc, les dossiers de ces candidates auraient été soumis au ministère de l’intérieur avec des photos similaires à celles présentées dans les affiches, ce qui suppose que la commission électorale n’a rien trouvé à redire à cette donne, ce qui, pour certains, équivaut à accepter le même type de photos sur les pièces d’identité et le documents officiels. en pleine campagne électorale, cette affaire a suscité une très vite polémique au sein des formations non islamistes qui n’est pas prête de s’éteindre.

Commentaires