PARTAGER

Plusieurs avions de l’armée russe ont provoqué une série d’incidents « dangereux et peu professionnels » en volant à proximité d’un destroyer de l’US Navy croisant en mer Noire la semaine passée, a indiqué aujourd’hui un responsable américain.

Les incidents se sont produits le 10 février et ont impliqué l’USS Porter.

Deux chasseurs russes SU-24 ont d’abord volé à proximité du navire américain, puis un autre chasseur SU-24 a répété la même opération avant un troisième incident impliquant un Iliouchine-38, avion de patrouille maritime et de détection de sous-marins.

« L’USS Porter a interrogé (par radio) tous ces appareils mais n’a reçu aucune réponse », a déclaré le capitaine Danny Hernandez, porte-parole du commandement américain en Europe. « De tels incidents sont inquiétants car ils peuvent se traduire par un accident ou une mauvaise appréciation d’une situation », a-t-il ajouté.

Le premier incident impliquant les deux chasseurs SU-24 a été jugé dangereux par le capitaine du destroyer en raison de la vitesse des appareils et de leur faible altitude.

Un autre responsable américain, s’exprimant sous le sceau de l’anonymat, a indiqué que l’incident le plus dangereux fut le deuxième, impliquant un seul SU-24 qui s’est approché à 200 mètres de l’USS Porter à une hauteur de 90 mètres.

Ce n’est pas la première fois que de tels incidents entre des avions russes et des navires américains se produisent.

En avril 2016, deux chasseurs russes volant en attaque simulée étaient passés à proximité d’un destroyer américain à missiles guidés dans la mer Baltique.

Commentaires