DES CHIFFRES ÉLOQUENTS SUR LE DANGER TERRORISTE AU MAROC

DES CHIFFRES ÉLOQUENTS SUR LE DANGER TERRORISTE AU MAROC

514
0
PARTAGER

La nouvelle structure policière surnommée « Le FBI marocain » a peine
créée, fait beaucoup parler d’elle en ce moment.

Après l’annonce ces dernières heures du démantèlement d’une importante et dangereuse
cellule terroriste aux ordres de « Daech » armée et composée de 13
membres prêts à décapiter et mitrailler leurs cibles, le patron de
cette nouvelle unité d’élite, le BCIJ, le Bureau Central de
l’investigation Judiciaire, a dressé au cours d’un point de presse, un
bilan de la lutte anti-terroriste ces dernières années et fourni des
chiffres intéressants sur les marocains qui ont rejoint l’Etat
Islamique.

Ainsi, la Direction Générale de la Surveillance du Territoire a
démantelé depuis l’année 2002, pas moins de 132 cellules terroristes
sur le territoire national avec l’arrestation de près de près de leurs
1720 membres, tous dangereux à des degrés divers. En 13 ans, les
projets malveillants avortés sont au nombre de 176 dont 119 attentats
à l’explosif, 109 projets d’assassinats, 7 d’enlèvements et 41
d’attaques à main armée. Sur la présence de djihadistes marocains au
sein de Daech, les données fournies par le responsable sécuritaire
sont d’une extrême précision: ils seraient 1354 à avoir rejoint cette
organisation dont 185 femmes. Sur ce total, 220 sont d’ex détenus, 286
sont morts, 246 en Syrie et 40 en Irak, alors qu’à ce jour, 156 sont
retournés au pays alors que 500 d’entre eux continuent de se battre
dans les rangs de Daech

Commentaires