DES COURS D’EDUCATION SEXUELLE DANS NOS ECOLES ?

DES COURS D’EDUCATION SEXUELLE DANS NOS ECOLES ?

509
0
PARTAGER

Maintes fois posée et maintes fois repoussée à plus tard, la question de l’introduction des cours d’éducation sexuelle dans l’enseignement secondaire continue de diviser l’opinion publique. Le débat public concernant cette question est traversé par plusieurs courants, qui, comme il se doit, sont aux antipodes les uns des autres.

En cette période de conservatisme politique et religieux ambiants, il ne faut guère s’attendre à ce que la question enregistre des avancées pour qu’elle se voit enfin tranchée.


L’actualité et les flots de scandales véhiculés quotidiennement sur les réseaux sociaux, la disparition des tabous avec l’avènement de l’ère internet et la nécessité de prémunir les enfants contre les dangers d’une telle ouverture doivent au contraire plaider pour que notre enseignement s’ouvre davantage vers les expériences entreprises ailleurs qui ont montré tous leurs aspects positifs en matière d’éducation et de sensibilisation.

 

Le contre-argument opposé par les adversaires à l’introduction des cours d’éducation sexuelle à l’école est que nous vivons au sein d’une société qui ne peut s’accommoder de tels changements de mentalité et de telles révolutions dans le système éducatif sans le risque de saper les fondements des fondamentaux. A ceux là, il faudra bien rétorquer que la société a évolué dans bien des domaines et que les individus ont changé leur perception des choses sur des sujets de manière inattendue. Avant d’être inclus dans les cursus dans les systèmes d’enseignement de certains pays étrangers, la question n’avait pas été traitée dans la sérénité et avait donné lieu à des controverses mémorables avant d’être réglée de manière consensuelle puisqu’il en allait de la santé des enfants et donc de l’avenir de la société dans ce qu’elle a de plus fragile et de plus vulnérable. La prédominance de l’ouverture sur un monde de communication globalisée exige que l’école s’intéresse et intéresse les jeunes à ce qui les entoure dans leur quotidien sans parts d’ombre.

Si le parlement a ouvert des débats et préparé des projets de loi sur des sujets jugés autrefois tabous comme le mariage des mineurs ou encore la légalisation du cannabis à des fins médicinales ou industrielles, ne serait-il pas opportun de mettre également sur la table celui de l’introduction des cours d’éducation sexuelle dans les lycées et collèges.

 

Actu-maroc.com

 

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après: https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

Actu-maroc.com ____________________________

Commentaires