PARTAGER
Marrakech est devenue une capitale mondiale avec autant de cortèges de chefs d’états venus assister demain mardi et mercredi aux travaux de la « COP 22″ après une première semaine consacrée aux travaux préparatoires et à la rédaction et l’adoption des documents qui devront être adoptés au niveau des agendas après la ratification préalable des accords qui doivent mettre en œuvre la lutte contre les changements climatiques à l’échelon mondial.
La « COP 22″ continuera de battre son plein jusqu’à vendredi prochain mais les chefs d’états et de gouvernements ne resteront que les deux prochains jours sur invitation du pays organisateur, le Maroc, et son roi, Mohammed VI, qui accueille pour la première fois un événement de cette taille depuis son arrivée sur le trône, il y a 17 ans, autant dire qu’il renoue avec une tradition lancée par son père, le défunt Hassan 2 à qui l’on doit l’organisation de la création du Gatt toujours à Marrakech, ainsi qu’une multitude de sommets arabes, islamiques, africains ainsi que la création de l’UMA, l’Union du Maghreb Arabe, également dans la ville ocre.
Pour l’anecdote, ce sera la présence du président François Hollande qui fera la vedette puisqu’il offrira au roi une grande sculpture en rapport avec l’environnement sur lequel se pencheront  les dizaines de chefs d’états et de gouvernements ainsi que le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon.

Commentaires