PARTAGER

Les responsables des sans abris au sein de la mairie de la capitale française sont  harcelés depuis plusieurs jours par les habitants d’un quartier du 18 ème arrondissement qui se plaignent de la présence encombrante dans un square d’une vingtaine de jeunes marocains sniffant de la colle et se saoulant à longueur de journées et de soirées et agressant les habitants.

C’est la première fois que les services de la mairie de Paris sont confrontés à un tel problème car aucun des enfants dont l’age varie entre 8 et 15 ans et entrés clandestinement en France à bord de camions venus du Maroc, ne parle la langue française.

Depuis deux mois, ces touristes mendiants d’un genre particulier n’arrivent pas à se faire discrets dans un quartier où vit pourtant une communauté d’origine importante et n’ont reçu la visite d’aucun service social ni de la police parisienne, encore moins d’un représentant de l’ambassade, se contentant de survivre dans un parc en faisant la manche. Les médias ont commencé à s’intéresser à cette présence et à ces enfants de la rue venus d’ailleurs en leur accordant reportages à la télévision et articles dans les journaux, comme s’il s’agissait de bêtes échappées d’un zoo.

Commentaires