PARTAGER

La confirmation est venue de la capitale suédoise, Stockholm, dont les autorités viennent de dévoiler qu’un taux important d’enfants marocains, entrés légalement ou illégalement dans le pays, exerçait le plus vieux métier du monde dans les rues chaudes de la ville, des enfants des deux sexes, qui seraient aux mains de réseaux de proxénètes des pays de l’est.

Quelques semaines plus tôt, des informations similaires avaient été publiées concernant cette fois-ci l’Espagne, où une filière, agissant dans plusieurs régions de la péninsule ibérique, avait réussi à embrigader des adolescents d’origine marocaine, dont un grand nombre entrés illégalement en Espagne, s’adonnait à la prostitution pour survivre, après avoir quitté le foyer familial au Maroc.

Il ne serait donc pas étonnant, qu’un réseau local recrutant à partir du Maroc, ne soit en train de fournir les réseaux pédophiles européens en Europe, en poussant des enfants à quitter leurs familles pour prendre les chemins de l’émigration illégale et ceux de la prostitution pour devenir une monnaie d’échange entre trafiquants et proxénètes, revendus aux plus offrants pour finir sur les trottoirs des capitales européennes, loin de leurs familles qui ignorent le sort qui leur a été réservé et qu’ils ne reverront  probablement jamais.

Commentaires