Des entreprises marocaines d’électricité en prospection du marché d’Afrique de l’Ouest

Des entreprises marocaines d’électricité en prospection du marché d’Afrique de l’Ouest

194
0
PARTAGER

Lors de la cérémonie d’ouverture de cette manifestation, organisée par la Fédération nationale de l’électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables (FENELEC), les opérateurs des deux pays ont plaidé pour le renforcement de la coopération et des partenariats compte tenu de l’expérience du Maroc dans le secteur de l’électricité avec ces performances record au niveau du continent.

Le président de la FENELEC, M. Youssef Tagmouti a particulièrement mis l’accent sur l’importance du secteur énergétique qui constitue un défi majeur du développement particulièrement dans les pays en développement, rappelant, à ce sujet, que des millions de foyers dans ces pays ne disposent pas encore d’électricité et qu’un milliard d’habitant à travers le monde n’ont pas accès au courant électrique.

Et M.Tagmouti d’évoquer à cette occasion la stratégie adoptée par le Maroc pour mener ce défi majeur du développement, citant particulièrement le programme d’électrification rurale (PERG) piloté par l’Office National d’électricité (ONE), avec la participation de nombreuses entreprises de la FENELEC, qui a permis de passer d’un taux de couverture de 18pc à la fin des années 90 à un taux avoisinant les 98 pc.

Une telle performance qui place le Maroc en tête des pays africains habilite les opérateurs du Royaume à s’engager dans des partenariats mutuellement avantageux avec les pays d’Afrique de l’Ouest pour relever le défi majeur de l’énergie. Il a également estimé que le faible taux d’électrification dans plusieurs pays de la région offre un énorme potentiel aux entreprises marocaines qui disposent d’une expérience à maturité et une remarquable maîtrise des énergies renouvelables.

Pour sa part, le ministre sénégalais des énergies renouvelables, M. Louis Seck a plaidé pour le renforcement de la coopération sud-sud avec le Maroc qui dispose d’une expérience et d’une performance avérées en la matière, rappelant que son pays a grandement besoin de développer sa capacité de production électrique, y compris par le biais de l’énergie solaire pour pallier l’insuffisance de la production qui se traduit par des délestages fortement pénalisants pour l’économie sénégalaise.

« Le Maroc est réputé pour sa maîtrise énergétique. Ce forum a pour but d’échanger les expériences entre opérateurs des deux pays et prospecter des opportunités de partenariat en rapport avec nos potentialités et nos besoins notamment en matière des énergies renouvelables », a-t-il souligné.

Pour l’ambassadeur du Maroc à Dakar, M. Taleb Barrada, les relations privilégiées maroco-sénégalaises permettent d’envisager une coopération exemplaire dans le domaine porteur et stratégique de l’énergie. L’ONE est déjà engagée au Sénégal dans deux grandes concessions d’électrification rurale, a-t-il souligné, appelant les opérateurs privés des deux pays à se joindre à de tels projets dans le cadre de partenariats équitables et profitables à toutes les parties.

D’après les chiffres communiqués lors de cette rencontre, le taux d’électrification rurale au Sénégal est aujourd’hui de 22 pc et l’Etat s’assigne pour objectif d’atteindre un taux de couverture de 50 pc d’ici 2012. Des intervenants à cette rencontre ont également souligné l’énorme potentiel de la région d’Afrique de l’Ouest.

Le Sénégal peut devenir une plateforme pour l’accès au marché de l’Union Economique et Monétaire d’Afrique de l’Ouest qui compte huit pays et une population de plus de 80 millions d’habitants, précise à ce sujet le président de la FENELEC.

Au menu de cet événement, des expositions mettant en relief le savoir-faire marocain et des conférences scientifiques qui portent sur l’échange d’expériences entre le Maroc et le Sénégal dans le domaine de l’électrification rurale.

Outre les stands d’exposition où les entreprises marocaines exposent leurs produits, la manifestation prévoit des rencontres « Business to Business » entre opérateurs des deux pays.

Durant ce Forum, les membres de la FENELEC entendent également travailler en étroite collaboration avec la FESELEC (Fédération des entreprises au Sénégal dans l’électricité) en vue de l’assemblée générale élective d’une Confédération Africaine d’électricité dont le principe a déjà été ratifié par 16 pays, indique-t-on auprès des organisateurs.

 

MAP__________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires